Emmabuntüs 2 1.06 64 bits – C’est tout dire !

Alors, cette information n’est pas toute fraîche (une semaine, tout de même), mais beaucoup de choses se sont passées sur mon PC (réinstallations, tout ça), et la personne censée écrire cet article s’est volatilisée pour trois semaines. Aussi, comme je n’avais pas envie de parler de cette distribution sans vraiment l’avoir testée moi-même, voici mon article sur Emmabuntüs 2 1.06 64 bits, basée sur Xubuntu 12.04.3.

Pourquoi dans le titre de cet article, mets-je « c’est tout dire » , me demanderez-vous ? Eh bien, parce que la cible principale d’Emmabuntüs, ce sont les vieux PC, les ordinosaures. Aussi, jusqu’à maintenant, la distribution ne se déclinait qu’en 32 bits. Mais voilà, les processeurs 64 bits, ça date de 2005, soit 9 ans. Et ce n’est pas vraiment tout jeune, et autant dire qu’avec l’obsolescence programmée qui dicte la consommation, et particulièrement dans le cas des nouvelles technologies, c’est même carrément vieux. Et quand les environnements de bureau sont, pour la plupart de plus en plus lourds (Gnome, KDE, Unity), même ceux qui utilisent cette norme peuvent être mis à mal. Et c’est tout l’intérêt d’Emmabuntüs.

 

Comme pour les autres versions d’Emmabuntüs, l’ISO est volumineuse (3,3 Go). Et pour cause, la distribution s’adapte à des ordinateurs qui n’ont pas une connexion Internet du tonnerre, et sur lesquels il faudrait télécharger une pléthore de programmes après coup. Ainsi, la distribution est livrée avec non moins de 60 applications supplémentaires. C’est le chiffre officiel, mais je les soupçonne d’en avoir mis plus ! Pour donner une idée, on a Ubuntu Tweak, Skype, Wine, SuperTuxKart, LibreOffice, mais aussi sa version simplifiée pour les enfants, Ooo4Kids.

Et, évidemment, l’installation de Flash et des codecs est au rendez-vous, mais au choix.

En souhaitant une bonne année 2014, s’il-vous-plait !

L’environnement proposé est toujours le léger Xfce, étoffé de trois dock, correspondant à trois niveaux de connaissance en informatique : les grands débutants et les enfants, les débutants, et les utilisateurs réguliers. Il faut choisir l’un d’eux au premier démarrage.

Le pari est donc une fois de plus réussi, et ce que j’apprécie, personnellement, chez Emmabuntüs, plus que la fluidité sur de vieilles machines, c’est le désir de même convenir aux grands débutants, un peu à la manière d’Handy Linux (mais ça, c’est une autre histoire…).

Rendez-vous ici pour le téléchargement. Le wiki vous donnera toutes les informations pratiques sur Emmabuntüs. Vous pouvez également visiter le site de la fondation Emmaüs, un peu l’inspiratrice de cette distribution (et surtout par le nom). Et merci à Patrick de nous avoir signalé cette sortie.

11 réflexions sur “Emmabuntüs 2 1.06 64 bits – C’est tout dire !

  1. L’histoire des 4 Go pour le 64 bits m’a toujours arraché un sourire. J’utilise des distributions pure 64 bits depuis… 5 ou 6 ans environ.

    Et mes premières machines n’avaient que 2 Go. Le 32 bits est une technologie en fin de vie sur les machines classiques, et des technologies comme le PAE est un acharnement thérapeutiques.

    On pourrait facilement mettre un emmabuntüs 2 64 bits sur des machines les plus jeunes qui tournent avec XP. Après tout, le premier processeur 64 bits grand public, c’est en 2003, non ?😀

    • Je suis d’accord, on a beaucoup de machines récentes qu’on met sous Windows XP, et qui gagneraient à voir un peu de libre sur leurs postes. Quant aux architectures des processeurs, j’ai vu des 32 bits fonctionner plus rapidement que des 64 bits avec moins de RAM (mon PC étant celui à processeur amd64, malheureusement).

  2. Cette version 64 bits est destinée aux machines qui disposent de 4 Go de ram et plus. Je l’ai installée sur une machine AMD à deux coeurs de mars 2008. La ram consommée est environ 600 Mo pour naviguer sur Internet. Je préfère la version 32 bits pour les machines avec 2 Go de ram ou moins, mais je l’installerais volontiers sur des machines avec 4 Go de ram. Emmabuntüs dispose du support à long terme de xubuntu 12.04 LTS jusqu’au mois d’avril 2015 et au-delà. Elle est entièrement francisée.

    Pour ceux qui veulent moins de logiciels, Handylinux est une solution pour les débutants très simple et rapide à installer. Pas de firefox, mais chromium comme navigateur.

  3. Hello Bruno,

    Je vois que tu suis l’actualité d’Emma, et je t’encourage à faire tes propre articles sur Emma ou d’autres comme Handy😉 et à te joindre à une équipe sur un Blog, un Forum, etc

    Pour la paternité du nom d’Emmabuntu, ce n’est pas moi qui est eu l’idée, mais Gérard, par contre 3 mois après l’utilisation de ce nom, j’ai proposé l’ajout du ÜS final pour accentuer la paternité avec le mouvement Emmaüs que je respecte et soutient.

    Je renvoie les lecteurs vers ces deux articles sortis cette année dans des magazines papiers, et maintenant Libres de droit, afin de mieux comprendre nos actions et notre distribution : http://fr.newspapers.emmabuntus.org

    Encore un grand merci pour ce très bel article à toute l’équipe de Tech&Tux, et bonne continuation pour votre blog, et vos superbes vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=wi2BVjVBMBM

    Librement,

    Patrick

  4. Oui c’est une bonne nouvelle que cette version/déclinaison 64bit de Emmabuntus ! Personnellement, je suis un utilisateur de la version 32bit sur mon ordi et j’en suis très satisfait, elle est très pratique pour ceux qui découvre les systèmes libres de par ses nombres logiciels déjà installés, une fois qu’on à installé Emmabuntus sur son ordi, on à rien besoin de toucher et ça c’est cool ! Je la conseille fortement à tout venu dans le monde du libre ! 🙂

    Je me permet de vous faire une suggestion pour votre article, pour peut-être y faire une reformulation, concernant cette phrase-ci : « Vous pouvez également visiter le site de la fondation Emmaüs, qui donne son nom à cette distribution. »
    Je trouve que cela donne l’impression que c’est la fondation Emmaüs qui à donné ce nom-là à Emmabuntus, or ce n’est pas le cas, c’est Patrick et Hervé (à ma connaissance) les premiers concepteurs d’Emmabuntus qui lui ont donné ce nom-là en référence et en hommage à « Emmaüs » et à « Ubuntu ». 😉

    • Ton vœu a été exaucé ! Après, je pense que c’est le plus gros point fort d’Emmabuntüs (c’est la première fois que je téléchargeais une ISO aussi grosse). Pour une utilisation « normale », on a tout. Moi, j’aurais juste besoin d’installer MuseScore, Kdenlive, et je pense que ce serait tout. Et en même temps ça fait découvrir, même aux utilisateurs chevronnés, des tas de programmes (donc des idées d’articles, quand j’y pense…).

Laisser un commentaire - Nous y répondrons dans l'allégresse la plus totale

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s