La future interface de Firefox (Australis) implémentée dans les daily builds du navigateur

Nightly, c’est le nom des daily builds de Firefox. Oui, les versions daily s’appellent nightly, c’est pas ma faute ! Ce qui compte, c’est que la future interface, Australis, dont on nous rebat les oreilles depuis un petit bout de temps, et qui, à terme, sera intégrée à la version "normale" de Firefox, a d’ores et déjà été lancée dans Nightly.

Alors, assez rapidement, les nouveautés de cette interface ? D’abord, elle a été liftée. Je dois m’attendre que je m’attendais à un copier-coller douteux de Chrome, mais finalement, ce n’est pas ça, Firefox a toujours sa propre identité (sans ajouter que ça m’a l’air plus fluide maintenant).

Avant et après (ou l’inverse)

Le menu Firefox (que de toute façon, on ne connaît pas lorsqu’on tourne sous Unity) a disparu et a été remplacé par quelque chose de nouveau, à droite, qui se centre plus sur les icônes que sur le texte, avec de jolies icônes monochromes.

L’écran de configuration de l’interface a lui aussi été revisité.

Les différences sont ensuite plus épisodiques et discrètes, mais dans l’ensemble, l’utilisation de Firefox est très agréable.

Si vous êtes tenté par cette version (qui ne doit pas être utilisée en prod, bla bla), il vous faut ajouter le PPA Nightly, installer le paquet, bref, la démarche habituelle :

sudo add-apt-repository ppa:ubuntu-mozilla-daily/ppa

sudo apt-get update

sudo apt-get install firefox-trunk

About these ads

3 Comments

Laisser un commentaire - Nous y répondrons dans l'allégresse la plus totale

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s